Non classé

La disparition de Stéphanie Mailer

Salut à vous chers lecteurs !

Aujourd’hui je viens vous parler de ma dernière lecture. Il s’agit d’un roman que j’ai mis beaucoup de temps à lire entièrement. Même si j’ai apprécié ma lecture, d’abord parce que ayant commencé un nouveau métier je prends du temps pour trouver mon nouveau rythme de vie. Mais aussi pour des raisons de présentes dans le roman lui même.

La disparition de Stéphanie Mailer

20190327_143902.jpg
AUTEUR : Joël Dicker
EDITIONS : Editions de Falois
NOMBRE DE PAGES : 640 pages
NOTE : 17/20

Résumé

A la veille de son départ de la Police d’Etat, Jesse Rosenberg se retrouve plongée dans un quadruple meurtre vieux de 20 ans. Le maire de la ville d’Orphéa, sa famille et une Joggeuse ont été tués le soir de la première du festival de théâtre de la ville. Un suspect a été confondu en 1994, mais en 2014, une journaliste du nom de Stéphanie Mailer vient semer le doute dans l’esprit de Jesse, déjà en charge de l’enquête à l’époque. Les habitants d’Orphéa vont se plonger dans leur souvenir. C’est en résolvant de façon complètement ce quadruple meurtre que Jesse, son co-équipier Derek et Anna responsable adjointe de la police d’Orphéa, vont trouver le coupable de la Disparition de Stéphanie Mailer.

Mon avis

Ce roman n’est pas ma première lecture de cet auteur. Je n’ai pas fait de chronique sur ma première lecture mais comme beaucoup j’avais vraiment apprécié. La vérité sur l’affaire Harry Quebert, m’avait marqué par son dénouement. Alors en entamant ma lecture j’avais encore ce souvenir d’un agréable moment de lecture.

Toutefois, j’ai eu un peu de mal à me mettre dans ma lecture. J’ai trouvé le début un peu long. La disparition de Stéphanie intervient très tôt dans l’intrigue, c’est le moins que l’on puisse dire ! Mais j’ai trouvé que les personnages ont pris du temps à prendre cette histoire au sérieux. Evidemment c’est un choix de l’auteur, ça fait partie de l’intrigue, mais ça a ralenti mon attachement au roman. En revanche dès que l’enquête a commencé j’ai retrouvé le suspens bien construit et l’agréable plume de l’auteur!

Une des choses que j’ai apprécié dès le début du roman, ce sont les différences de point de vue, mais aussi d’époque. Les aller et retour entre 1994 et 2014 permettent de maintenir un rythme de narration et de suspens bien choisis. Mais la multitude de personnages, de lieux et d’époques peut apporter un couche de confusion. Les chapitres -5 / -6 ont été un peu confus. J’ai trouvé momentanément le rythme des changements trop soutenu, et je n’ai pas réussi à suivre. De plus d’autres lieux, et d’autres protagonistes apparaissent sans liaison apparente avec les événements déjà connus du lecteur au fur et à mesure des pages.

Mais malgré ces moments de confusion qui ont ralenti de façon significative mon rythme de lecture, j’ai apprécié l’intrigue. J’ai apprécié le suspens qui se construit autour de la pièce de théâtre écrite par l’un des protagonistes. Cette partie permet à l’auteur de se laisser une marge de manœuvre pour venir surprendre le lecteur.

J’ai apprécié le dénouement du roman, j’avais commencé à sentir que ce protagoniste cachait quelque chose, je me suis dit qu’il était moins innocent que ce qu’on pourrait penser. Toutefois la fin m’a semblé un peu “bâclé”. Je ne pourrai malheureusement pas vous expliquer pourquoi dans cet article car je ne saurais pas comment le dire sans dévoiler la fin.

Et vous avez-vous lu ce roman ? Pour vous aussi le dénouement laisse une part de doutes ?

55801-signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s