Lecture

Rien que la vérité, je le jure !

Salut salut ! Aujourd’hui, je viens vous présenter une nouvelle lecture. Un roman qui se passe aux Etats-Unis, avec Vivian un agent du contre-renseignement de la CIA, cellule Russie. Bonne lecture !

Toute la vérité

 

AUTEUR : Karen Cleveland

EDITIONS : France Loisirs

ANNÉE DE PARUTION : 2018

NOMBRE DE PAGES : 368 pages

Résumé

Vivian, agent de la CIA cellule Russie, voit sa vie basculer lorsque le nom de son mari Matt apparaît dans un dossier comme étant un agent dormant russe. Mère de quatre enfant, qui pensait son couple solide, va être particulièrement secouée par cette révélation. Elle va devoir faire face à ses doutes, et mettre tout en oeuvre pour la sécurité de ses enfants.

Mon avis

L’enquête de ce polar est complètement centré sur la vie personnelle de Vivian. Elle est tiraillée tout au long du roman par rapport à la loyauté de son époux. Peut-elle vraiment faire confiance à cet homme avec qui elle s’est marié et elle a eu quatre enfants? Matt s’avère être un agent dormant aux services de la Russie. Et c’était déjà le cas lors de leur première rencontre.

Tout au long du roman on a envie de croire que la loyauté de Matt est avant tout envers Vivian avant d’être vers son pays de naissance. L’auteure a réussi à construire ce personnage de sorte qu’il en dégage une certaine grandeur. L’auteure partage avec nous les doutes de Vivian à propos de tout, son mari, ses collègues, la sécurité de ses enfants. Le récit est rythmé par les scènes appartenant leur passé depuis leur rencontre, et la construction de leur famille. Tous ces moments clés de leur vie qui sont venus souder leur relation.

J’ai été très emballée dès le début du roman, le choix narratif des retours dans le passé est élément qui me plait beaucoup de façon générale. Ces explorations permettent de donner beaucoup de profondeur aux personnages, de leur donner une dimension plus réelle, plus entière à leur histoire et leur personnalité.

Toutefois les doutes de Vivian, s’ils permettaient au début de mieux comprendre Vivian, sur la fin du roman, ils m’ont ennuyés, et j’ai parfois préféré sauter des passages où elle exprime ses doutes. Mais heureusement l’intrigue et le dénouement valent la lecture.

55801-signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s