Lecture

Octobre en Avril

Bonjour, un nouvel article pour vous parler de ma dernière lecture, un roman que j’ai beaucoup vu sur Instagram l’an dernier. Il avait l’air de faire l’unanimité et me tentait. J’ai donc profité de ce confinement pour venir le retirer de ma PAL.

Résumé 

Dans ce roman nous sommes à Copenhague, en Octobre. Naia Thulin est une enquêtrice de la brigade criminelle, mais elle a d’autres ambitions. Elle souhaite intégrer la nouvelle équipe chargée de la cybercriminalité. Des compétences et une ambiance différence motive sa demande de changement. Mais ce n’est pas ce qu’on attend d’elle. On attend d’elle de mener une enquête avec Mark Hess. Ce dernier est un agent de liaison d’Europol temporairement mis à pied. Il se retrouve dans cette brigade, où il a déjà travaillé, en attendant la décision de ses supérieurs sur son sort et la suite de sa carrière. Ils vont devoir travailler ensemble sur une nouvelle affaire, alors que ces deux protagonistes ont d’autres intérêts, d’autres ambitions.

Leur affaire: une femme a été retrouvée au fond d’un jardin, amputée d’une main. Sur la scène de crime on retrouve un détail qui fait grincer les dents : un bonhomme de marrons portant les empreintes de Kristine Hartung. Kristine Hartung est la fille de Rosa Hartung, rien de moins que la ministre des affaires sociales. Elle a disparu un an auparavant, et suite aux aveux d’un criminel, elle est présumée morte.  Mark et Naia sont donc embarqués dans cette enquête, le lecteur également.

Mon avis

C’est définitivement un coup de cœur ! Un roman qui m’a tenu en haleine du début à la fin. Les chapitres sont courts, et s’enchaînent rapidement. Chaque nouveau chapitre permet de changer de décor, de personnage, et le lecteur est ainsi balader sur différentes pistes. Il y a également des rebondissements tout au long, chaque nouveau suspect dans l’esprit du lecteur est évincé rapidement pour de nouveau laisser place au mystère.

Ce que j’ai apprécié également, c’est qu’il n’y a pas une histoire d’amour qui vient gâcher l’enquête. La relation entre Naia et Mark est particulière, et même si on sent poindre un début de complicité l’ensemble du récit reste concentré sur l’enquête. Cette absence d’épanchement amoureux, n’a pas empêché l’auteur de donner beaucoup de profondeur aux personnages. Naia est une enquêtrice ambitieuse, qui s’ennuie dans son service et qui est ravagée par la culpabilité de délaisser sa fille. Mark est un agent type ours mal léché, solitaire, qui fait fis des convenances. Mais par son comportement avec les enfants on comprend toute la sensibilité, et l’attention dont il peut faire preuve. Mark est mon coup de cœur personnage pour ce roman. Il a quelque chose qui m’attendri beaucoup, j’ai envie qu’il lui arrive des choses bien.

Les rebondissements m’ont beaucoup marqué, j’ai apprécié chacune des nouvelles pistes que l’auteur propose au lecteur. Je serai ravie de voir une adaptation en série ou au cinéma !

Et vous tenté par ce roman ? Ou un peu rebuté par sa popularité ?

55801-signature

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s