Lecture

Un employé modèle

Salut salut ! Il y a quelque temps j’ai lu un roman qui a vraiment satisfait la lectrice de Thriller que je suis. Il m’a aussi beaucoup marqué. Je n’avais pas encore réalisé de chronique sur ce roman, alors que c’est un coup de cœur. Cet article vient réparer cet lacune. Bonne Lecture !

Résumé : Un employé modèle de Paul Cleave

Joe est un agent d’entretien dans un commissariat. Il vit presque seul, deux poissons lui tiennent compagnie. Il lui arrive également de rendre visite à sa mère, son exigeante mère. Joe est un homme gentil mais un peu simplet. Il vit à Christchurch en Nouvelle Zélande. Dans cette ville un dangereux tueur en série sévit : le Boucher de Christchurch. En travaillant dans un commissariat Joe est très proche des éléments d’enquête relatifs au Boucher de Christchurch. Si le mode opératoire de ces meurtres se ressemblent beaucoup, il est le seul à savoir qu’une des victimes n’a pas été tuée par ce tueur en série, car c’est lui le Boucher de Christchurch.

Mon avis

Dans ce roman, nous suivons Joe à la première personne, mais les autres protagoniste ont droit à un narrateur. Et depuis mon expérience récente avec la première personne, je me rends compte que j’aime beaucoup ce type de narration. Lorsque l’auteur a du talent, cela rend le récit plus intense.

Je trouve que le doute est bien entretenu autour de Joe. Est-il réellement simplet, ou est-ce une image qu’il travaille comme il le croit. La relation qu’il entretient avec sa mère participe à rendre le doute réel. Lui est persuadé d’être mentalement supérieur à beaucoup de monde. Mais avec une mère comme la sienne, ne pourrait-il pas se tromper, et avoir réellement un retard mental? Ce qui est en revanche une certitude concernant Joe c’est qu’il s’agit d’un psychopathe. La personnalité de personnage est donc très complexe, et cette construction rend la lecture intéressante. Joe a également une dimension très réelle, car il a peu de personne dans son entourage.

Parmi les personnages qui gravitent autour de lui il y a Sally. Cette femme a eu un frère effectivement mentalement déficient. Son récent décès a poussé celle-ci à se rapprocher de Joe. Son désir est de sauver cet homme, de ne pas le laisser sans l’assistance dont il pourrait avoir besoin. C’est sa culpabilité qui l’encourage à agir ainsi, elle aurait aimé faire tellement plus pour son propre frère. Malgré toutes ses bonnes intentions elle est bien naïve et n’a pas provoqué beaucoup d’émotion chez moi.

Tout au long du roman, le lecteur pourra remarquer des descriptions factuels et d’une précision à la fois déroutante et délicieuse. Ame sensible s’abstenir, ou au moins ne pas lire si l’on ne sent pas en sécurité.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s