Lecture

Si c’était à refaire…

Salut salut ! Un nouvel article sur ma dernière lecture. C’est un roman que j’ai emprunté à une très bonne amie. Je n’avais pas lu de Marc Levy depuis un bon moment, j’avais été très déçue par Les enfants de la liberté. Je n’avais même pas réussi à le terminer. Dans cet article je vais vous parler de Si c’était à refaire… Je vous laisse avec ma chronique, je vous souhaite une Bonne Lecture !

Résumé : Si c’était à refaire … de Marc Levy

Andrew Stilman est un journaliste reporter pour le New-York Times. Son travail est reconnu, et il a de l’ambition. Le lecteur rencontre Andrew au moment où celui-ci renoue avec son amour de jeunesse et décide de la demander en mariage. En parallèle de sa vie amoureuse il mène un reportage important. Ce reportage va emmener le lecteur et notre protagoniste en Argentine. L’objectif est de dénoncer des hommes auteurs d’actes criminels pendant la dictature, et qui ont eu droit à une nouvelle identité pour échapper à des peines. Ce sont des histoires d’hommes et de femmes traitées comme des déchets, jetés à l’eau après avoir été drogués. Leurs enfants ont été volé, on leur a attribué une nouvelle identité, des nouveaux parents. Mais alors que son article est prêt à paraître, Andrew se fait attaquer pendant son footing et meurt. Lorsqu’il se réveille, il est 2 mois auparavant. La vie lui offre une chance de revivre les deux précédents mois. Il peut modifier les événements et démasquer son meurtrier. 

Mon avis 

Les personnages 

J’ai envie de partager avec vous quelques lignes concernant notre protagoniste principal : Andrew Stilman. Mon sentiment à son propos est très partagé. D’un côté je l’ai trouvé très égoïste dans sa relation avec sa fiancée, mais aussi avec son meilleur ami. Je comprends qu’il s’agit d’un personnage solitaire, mais d’un autre côté, vu qu’il n’a que deux personnes dans son entourage, il pourrait leur être un peu plus dévoué. De plus son choix d’épouser Valérie ressemble à choix par défaut. Aucun indice n’est donné sur son âge, mais tout dans son attitude laisse penser, qu’il n’est plus tout jeune. Cela ressemble à un choix de désespoir, qu’un véritable amour de jeunesse. Cela donne un sentiment de manque de respect envers Valérie. 

En Argentine le lecteur est dans les mains de Marisa, qui aide Andrew dans à traquer un des criminels. On rencontre sa famille, ce qui donne une véritable dimension à ce personnage. Elle est attachante et sauvage. J’ai eu un petit coup de coeur pour elle. 

L’enquête

En ce qui concerne l’enquête j’ai été vraiment captivée. Surtout la partie qui se trouve en Argentine. Le lecteur est vraiment embarqué dans l’histoire d’Isobel, Raphaël et Maria Luz. Ce qui leur est arrivé, ce qu’à pu devenir Maria Luz après toutes ces années séparées de ses parents. Cette partie du passé est vraiment touchante. 

Ce développement est vraiment un succès au sein du romain. D’un autre côté je trouve dommage que la suspicion envers Valérie soit vite balayée. Cette menace n’est pas vraiment prise au sérieux. J’aurai trouvé cela plus logique d’accorder plus d’importance à la probabilité que ce soit Valérie la coupable. Mais ce n’est qu’un petit détail, qui ne m’a pas du tout dérangé puisque j’ai beaucoup aimé ma lecture. 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s